La Direction des ressources humaines de la ville de Bordeaux mène une politique active en faveur des personnes handicapées

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Taux d’emploi de 6,18% en 2012

En raison du vieillissement des effectifs, de la pénibilité du travail et de l’âge de la retraite, les collectivités doivent faire face à un de nouveaux défis pour l’intégration et le maintien des agents handicapés. Une démarche qui repose sur le développement d’outils RH et l’implication des managers.

La ville de Bordeaux emploie plus de 4 260 agents, dont 2 182 agents dans la filière technique, des métiers qui impliquent souvent une activité physique régulière, potentiellement générateurs de handicap. La Mission Handicap, créée en 2004 et rattachée à la Direction des Ressources Humaines, a mis en place de nombreuses actions -adaptations matérielles, séminaires d’information pour l’encadrement, information et sensibilisation des agents, structuration du dispositif interne-, qui ont permis de faire évoluer le taux d’emploi des personnes en situation de handicap de 3,66% en 2008 à 6,18% en 2012.

Au delà du chiffre, changer le regard sur le handicap et s’engager auprès de leurs agents, tels sont les objectifs fixés par la ville et son Centre Communal d’Action Sociale qui viennent de renouveler une convention pour les trois années à venir avec le FIPHFP.

Laurence Rosazza-Riz, Directrice des Ressources Humaines précise :

«Cette démarche globale et citoyenne de recrutement et de maintien dans l’emploi vise à faire de la présence des personnes handicapées une situation de droit commun. Un groupe de travail guidé par la Mission Handicap a élaboré un plan en 4 axes : structurer et développer le dispositif handicap par un accompagnement professionnel adapté et de qualité, sensibiliser les personnes concernées par de l’information et de la formation pour favoriser la montée en compétences, recruter, maintenir l’emploi par le développement d’aides techniques et humaines. Les partenaires sociaux ont été associés afin qu’ils relaient les informations auprès des agents.»

Un taux d’emploi de 6,18%, + 34% en 3 ans

La Ville de Bordeaux recense au 1er janvier 2011 (déclaration 2012) 263 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE), soit un taux d’emploi de 6,18%. Le nombre de BOE recensés a régulièrement progressé entre 2007 et 2012, avec un effort particulièrement marqué entre 2009 et 2011 (+ 34%) notamment pour les agents reclassés pour raison de santé, dont le nombre a plus que doublé.

Le travail de sensibilisation et de recensement effectué a permis d’identifier que le principal handicap d’une personne face à l’emploi est son absence de qualification et la méconnaissance de ses propres capacités. Des démarches complexes, de nombreux dispositifs, des interlocuteurs spécifiques et multiples, d’importants délais, une orchestration complexe, sont autant d’épreuves et de raison de découragement pour une personne handicapée.

Un accompagnement personnalisé

Garant de la règle collective, la politique de la Ville de Bordeaux en matière d’insertion et de maintien de l’emploi pour les personnes en situation de handicap repose sur un accompagnement personnalisé, chaque situation est unique.

  • Une cellule de reclassement a été créée et dotée de deux temps pleins dont une psychologue afin d’accompagner la personne dans la déclaration du handicap, la modification de son statut, l’aménagement de son poste de travail.

  • Trois séminaires de sensibilisation ont rassemblé plus de 500 managers de la ville sur des thématiques liées à l’intégration et la communication, sur les questionnements et méthodes autour de l’aménagement des postes de travail, sur les différentes types de handicap.

  • Lors des Rencontres annuelles Emploi-Handicap, la Ville a accueilli plus de 300 demandeurs d’emplois TH et repéré des personnes en situation de handicap susceptibles d’être recrutées.

  • Des documents internes ont permis d’informer l’ensemble des agents sur l’accompagnement et les possibilité d’aménagement de leur poste de travail, de se faire reconnaître comme travailleur handicapé, de bénéficier d’un reclassement pour inaptitude physique. Des articles dans les journaux internes relatent l’intégration professionnelle de personnes en situation de ?handicap employées dans la collectivité. Remis lors de leur arrivée dans la collectivité, les documents sont également mis à la disposition des agents dans les salles d’attente des médecins du travail et des services sociaux.

En ce début d’année 2013, deux recrutements ont d’ores et déjà été réalisés. Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap a atteint 6,78% avec 285 Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi (BOE). 15 reclassements ont été effectués dont 10 femmes travaillant notamment dans les écoles et les crèches de la ville.

Les recrutements et le maintien en emploi des personnes handicapées restent les objectifs majeures de la politique de ressources humaines de la Ville de Bordeaux.

  • Signature le 25/02 de la convention 2013/2015 avec le Fonds d’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP). Engagée depuis 2008, la Ville de Bordeaux l’élargit au CCAS afin de créer davantage de synergies.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »