L’Unis Aquitaine parle du métier de syndic

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

1 logement sur 2 est collectif
Être
propriétaire c’est souvent être copropriétaire

A l’heure où se tient à Bordeaux, le Salon de l’Immobilier (5 au 7 avril 2013, Hangar 14), l’Union des Syndicats de l’Immobilier souhaite évoquer la mission des syndics. En effet, plus de 20 millions de personnes en France vivent en copropriété, en zone urbaine un logement sur deux est en collectif. Sur les 600 000 copropriétés en France, 90% sont gérées par des professionnels.

Souvent accusés de manquer de transparence et de gonfler leurs tarifs, les syndics sont régulièrement pointés du doigt. Pourtant, ils ont un rôle principal dans la gestion et l’administration d’une copropriété. Respect du règlement de copropriété, paiement des charges de gestion courante et appels de fonds relatifs aux travaux, les copropriétaires ont également des devoirs. Profitable à leur intérêt, l’évolution et le développement de nombreuses réglementations obligent les uns et les autres à une remise en question quotidienne et à une formation continue.

Connaître le fonctionnement d’une copropriété pour mieux comprendre est donc essentiel pour les copropriétaires. C’est pourquoi, l’UNIS -Union des Syndicats de l’Immobilier- organise une fois par an en Gironde et dans les Pyrénées Atlantiques des rencontres animées par des professionnels de l’immobilier, des experts comptables et des avocats.

Lors de la dernière conférence à Bordeaux en mars dernier, l’UNIS a fait le point sur les charges de copropriété et la rémunération du syndic. Deux sujets majeurs qui ont suscité dans la salle de nombreuses questions : l’opportunité d’un compte bancaire séparé, la modification des règles de répartition de charges en dehors de l’assemblée générale, la possibilité de modifier les échéances de provisions sur travaux en dehors de celles définies par l’assemblée générale alors même que la date de commencement des travaux est reculée, les difficultés pour la copropriété de recouvrer les charges dues alors même que le copropriétaire débiteur décède et n’a pas d’héritier … Des interrogations qui démontrent l’indispensable “partenariat” entre le Conseil Syndical et le Syndic dans la gestion de la copropriété.

Catherine Coutellier, présidente de l’Unis Aquitaine précise :

«Pour accomplir sa mission, le syndic, véritable maître d’oeuvre de la gestion de copropriété, représentant légal du syndicat des copropriétaires et placé sous la surveillance des autorités préfectorales, s’entoure de professionnels et d’experts pour répondre aux contraintes juridiques, comptables, fiscales, commerciales, techniques et de gestion du personnel. Aujourd’hui, plus que jamais, les Syndics membres de l’UNIS s’engagent à plus de transparence pour créer des relations de confiance et pérenne avec nos clients»

A propos de l’UNIS Aquitaine

L’UNIS est née en 2009 du regroupement de trois organisations syndicales : la Confédération Nationale des Administrateurs de Biens (CNAB), le Conseil Supérieur de l’Administration de Biens (CSAB) et l’Union Nationale de l’Immobilier (UNIT). Plus de 142 professionnels de l’immobilier (syndics de copropriété, agents immobiliers, gérants d’immeubles, marchands de biens et experts immobilier) y adhèrent en Aquitaine. Dans la Communauté Urbaine de Bordeaux, les adhérents de l’UNIS représentent plus de 80 000 lots. L’Unis Aquitaine est présidée par Catherine Coutellier.

Informations sur : www.unis-immo.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »