Solidarité Philippines La Fondation de France débloque une 1ère enveloppe et fait appel à la générosité

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


La Fondation de France débloque une première enveloppe
de 200 000 euros et fait appel à la générosité du public pour venir en aide aux populations sinistrées.

Devant l’ampleur de la catastrophe survenue aux Philippines après le passage du typhon Haiyan, faisant 10 000 morts, 4 millions de personnes sinistrées et détruisant 80% des infrastructures et grâce à l’élan de mobilisation du public, la Fondation de France débloque immédiatement une enveloppe de 200 000 euros et fait appel à la générosité du public pour soutenir ses actions.

Forte de son expérience lors des précédentes interventions lors de grandes crises humanitaires et en tirant les enseignements du Tsunami en 2004, d’Haïti en 2010 et du Japon en 2011, la Fondation de France s’appuiera sur les organisations locales, nombreuses, notamment la plateforme CODE, qui regroupe 1 600 acteurs de proximité. Elle interviendra en connaissance de la réalité du terrain au plus près des besoins des personnes en difficulté.

Les actions seront menées pour :
- faire face aux besoins des personnes démunies affectées par le typhon
- accompagner sur le plan psychologique les personnes touchées
- engager la reconstruction et la relance de l’activité économique.

La Fondation de France fait appel à la générosité pour venir en aide aux populations.

Comment faire un don

  • par chèque bancaire libellé à l’ordre de :
    Fondation de France - Solidarité Philippines BP 22 - 75008 PARIS
  • en ligne : www.fondationdefrance.org (don sécurisé)

La Fondation de France assurera aussi longtemps qu’il le faudra le suivi de la gestion financière et de la réalisation des projets financés. Au terme de cette opération une restitution publique sera faite des sommes dépensées.

Contact Presse
Niki Vouzas - niki.vouzas@fdf.org - 07 86 48 75 82

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »