Rive Droite, un chargé de mission pour le parc des Coteaux

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Piloter et animer l’élaboration d’un plan de gestion intercommunal qui traite à la fois des questions naturalistes et des usages du parc des Coteaux : telle est la mission confiée à Benjamin Chambelland, paysagiste doctorant en géographie humaine à l’Université de Bordeaux-Montaigne, par le Grand Projet des Villes Rive Droite.

Cette mission* est la partie « terrain » de la convention industrielle de formation par la recherche (CIFRE) dont il bénéficie. La partie « recherche » de cette convention consiste à mener une thèse qu’il soutiendra d’ici 3 ans et dont l’objet est l’étude de la dimension éthique des projets de paysage et environnementaux.

* Les Villes et le GPV Rive Droite sont soutenues financièrement pour ce projet par le Conseil départemental, l’Agence de L’Eau, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (CIFRE) et Bordeaux métropole.


Un parcours dédié à la mise en partage du projet de paysage

Installé à Bordeaux depuis 15 ans, Benjamin Chambelland obtient son diplôme de paysagiste à l’ENSAP de Bordeaux (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage) en 2008. L’année suivante, avec Stéphane Duprat, ils créent alpage – atelier de paysage en partage - et se lancent dans la maîtrise d’œuvre et l’assistance à maîtrise d’ouvrage avec une volonté affichée de faire participer toutes les parties prenantes du projet, des élus aux habitants en passant par les techniciens, afin que tous soient impliquées à chaque étape des projets. S’inscrivant dans la mouvance du design de service, ils sont attentifs à restituer leurs expériences afin qu’elles puissent être dupliquées ou inspirer d’autres porteurs de projet. Ils vont pendant 6 ans, en Gironde et ailleurs en France, aménager parcs et jardins, mener des études de gestion et conduire des formations. Ils interviennent régulièrement dans plusieurs écoles de paysage.

Cette méthode de travail va séduire le Grand Projet des Villes Rive Droite quand, en 2012, à la demande des maires des 4 villes, il retient alpage pour mener un travail d’élaboration d’une charte commune pour le parc des Coteaux, qui aboutit à la création en 2014 du parc LAB.

Une méthodologie pour agir ensemble

Parc LAB, diminutif du “Laboratoire du parc des Coteaux”, est né d’une volonté des élus et des techniciens des 4 communes (Bassens, Lormont, Cenon, Floirac) de créer une méthode pour agir ensemble sur le parc des Coteaux.

Piloté par le Grand Projet des Villes Rive Droite, le parc LAB est un outil intercommunal pratique et évolutif concernant la gestion et les usages du parc. Il repose sur une philosophie basée sur l’écoute, le partage, l’expérimentation, la montée en compétences et la mutualisation de moyens, pour agir concrètement, ensemble, sur la gestion et les usages du parc des Coteaux.

Croiser les savoirs et les savoir-faire des techniciens des services municipaux, des associations et habitants, usagers du parc et des organismes publics, tel est le défi du parc LAB animé par Benjamin Chambelland.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »