8 mois pour se former sur des chantiers atypiques de la Rive Droite de la métropole bordelaise

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Rive Droite : un chantier-formation atypique pour se former aux techniques du BTP

Un chantier-formation permet de donner accès à 12 personnes sans qualification ou inscrites dans des parcours en insertion, à une formation pré-qualifiante courte (8 mois) pendant laquelle elles participeront à un chantier réel mettant ainsi en application concrète leurs apprentissages.

Le chantier-formation présenté ici est atypique par la nature des supports proposés aux stagiaires, mais aussi par la diversité et le nombre de partenaires mobilisés pour engager cette formation.

La formation, d’une durée de 8 mois (avril-novembre 2016) doit permettre aux stagiaires de se former à différentes techniques du bâtiment dans le cadre de 3 chantiers atypiques :

Résidence Rosa Parks - Aquitanis - à Floirac (jusqu’au 30 juin)

Avec ce projet pilote, l’office public d’habitat social de Bordeaux métropole, Aquitanis, expérimente la production industrialisée de modules de logements à ossature bois. L’objectif étant de répondre aux enjeux du développement durable en conciliant à la fois performance énergétique, compétitivité économique et haute qualité d’usage pour les habitants.

Les stagiaires se voient confier la finition et la livraison de deux lots d’appartements, leur permettant de se former aux techniques du second œuvre : plâtrerie, enduit, peinture. Présents sur le chantier du lundi au jeudi, ils y côtoient les professionnels travaillant sur les autres lots qu’ils peuvent observer, avec qui ils peuvent échanger et à qui ils peuvent montrer leur savoir-faire.

panOramas 2016 - à Bassens (septembre 2016)

Participer à la création d’une œuvre, voilà qui est atypique dans le cadre d’un chantier-formation. Les stagiaires aborderont à l’occasion la question des risques et de la prévention, ainsi que les règles de montage et démontage d’échafaudages.

« Maison des projets » (nom provisoire) du quartier Dravemont – à Floirac (octobre 2016)

Le quartier Dravemont est inscrit dans le programme régional de rénovation urbaine 2015-2020. En amont de sa rénovation, l’implantation d’un lieu mixte et ouvert au cœur du quartier, permettra à la Ville, au bailleur Aquitanis, à la Métropole et aux différents partenaires du projet d’engager des actions de concertation et des expérimentations afin de nourrir le projet et de lancer la dynamique de rénovation de ce quartier, porte d’entrée sur la métropole depuis l’Entre-deux-Mers. Ce lieu accueillera également les événements et permanences du social LAB, dynamique collective animée par le GPV Rive Droite pour développer l’entrepreunariat dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Des bâtiments modulaires à ossature bois seront installés par les stagiaires du chantier formation en octobre. Il s’agit cette fois encore d’un concept innovant, Sylvania, développé par Aquitanis avec l’Atelier Provisoire et la société cenonnaise Egeris.

Ici les stagiaires se formeront à la construction à ossature bois, depuis la lecture des plans jusqu’au bardage bois en passant par la mise en place des éléments de fondation.

Une formation qui se joue aussi, hors chantier

Les vendredis, les stagiaires se retrouvent dans les locaux de Batiform, quai de Brazza : améliorer son expression orale, savoir valoriser son potentiel, gérer son stress, apprendre à se faire confiance et à jouer collectif, construire son projet professionnel, surmonter les obstacles… Autant d’atouts développés au cours de séances collectives ou individuelles, ou encore autour d’un match de football ou d’une séance de théâtre d’impro avec la compagnie la Marmaille. Un temps essentiel de la formation qui permet à chacun de (re)prendre la main sur son parcours professionnel.

12 stagiaires, résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville

Le public cible de cette formation pré-qualifiante de 8 mois était les demandeurs d’emplois résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville, sans qualification ou en poursuite de parcours et les bénéficiaires du RSA.

Plusieurs prescripteurs se sont mobilisés pour recruter les stagiaires : mission locale et PLIE des Hauts de Garonne, agences Pôle emploi de Lormont et Cenon, CAP Emploi, maison des initiatives et de l’emploi de Lormont, services emploi des villes de Bassens, Cenon et Floirac, AJHAG, Insup…

Et la mobilisation a été efficace puisque 84 personnes ont été invitées à participer à l’une des 2 réunions d’information organisées en amont du recrutement. 60 personnes sont effectivement venues et 47 ont candidaté et ont été auditionnés avant que le comité de sélection composé des partenaires en retiennent 12 : 11 hommes et 1 femme, de 18 à 50 ans, habitants (à l’exception de 2) d’une des 4 villes du GPV. Les parcours de chacun sont variés, 2 stagiaires ont un 1er diplôme contre 10 qui en sont démunis. Le point commun à tous est la volonté de profiter de cette action pour se remettre dans la dynamique de recherche d’emploi et la construction d’un projet professionnel.

Une démarche multipartenariale initiée dans le cadre du Social LAB

Le financement de la formation (coûts pédagogiques et rémunération des stagiaires), est assuré par le Conseil régional et le Conseil départemental.

Les lieux supports du chantier (matériaux, fournitures) sont financés dans le cadre du projet Social lab, piloté par le GPV Rive Droite, qui bénéficie du soutien financier d’Aquitanis, de la région ALPC, des villes de Bassens et Floirac et des fonds européens pour le développement économique régional (FEDER).

L’idée de monter une formation qualifiante autour de ces chantiers est venue :

- d’une part d’une volonté de prolonger l’expérience initiée avec la société cenonnaise EGERIS (et même d’aller plus loin) d’un chantier insertion monté pour l’implantation des bureaux et ateliers temporaires de la biennale panOramas 2014 à Lormont,

- et d’autre part, de la volonté des partenaires du social LAB (démarche collective visant à développer l’esprit entrepreneurial dans les quartiers prioritaires) que la construction des lieux qui accueilleraient (entre autres) des permanences du social LAB, soit l’occasion de faire profiter à des habitants des quartiers de la Rive Droite d’une formation aux métiers du bâtiment, dans un contexte de technique constructive innovante.

En savoir + sur

Le social LAB : http://www.surlarivedroite.fr/les-actions/social-lab/

La genèse du projet de chantier-formation : http://www.surlarivedroite.fr/2016/06/un-chantier-formation-pour-le-social-lab/

A propos

Batiform Aquitaine (87 quai de Brazza 33100 Bordeaux - 05 56 77 77 75 – www.batiform.fr) centre de formation, indépendant et spécialisé dans l’accompagnement vers l’emploi par le développement de modules de formation adaptés aux besoins des employeurs et des candidats. Les formations concernent le secteur d’activité du bâtiment, gros oeuvre et second oeuvre. La vocation de Batiform Aquitaine est d’accompagner :

  • Les employeurs dans la recherche de candidats à leurs métiers, afin de préparer ces derniers à leur intégration dans les équipes et sur les chantiers.

  • Les candidats dans leur recherche d’une entreprise d’accueil permettant leur formation et leur développement professionnel.

Pour ce faire, Batiform Aquitaine met en œuvre des plans de formation dans le cadre de pré-qualifications, de qualifications et de la préparation à des formations diplômantes. Ces plans de formation s’inscrivant dans le contexte de contrat de professionnalisation, mais également dans celui de la formation continue.

GIP GPV Rive Droite (rés. Beausite bât. B0 – rue Marcel Paul 33150 Cenon – 05 56 40 24 24 – www.surlarivedroite.fr)

Groupement d’intérêt public créé en 2001, réunissant les 4 villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac et Bordeaux métropole, le GPV Rive Droite est l’outil de pilotage et de coordination du projet de développement commun de ces 4 villes. Le GPV est garant de la cohérence du projet de territoire, de la mobilisation des acteurs pour sa mise en œuvre et son suivi et de la promotion de la Rive Droite.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »