Expérimenter un dispositif d’assistance numérique auprès des seniors Logévie à Eysines

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dom’Assist 500 un dispositif expérimental d’assistance numérique

pour lutter contre l’isolement des seniors et les sécuriser dans leur parcours résidentiel

Résidence Autonomie Sourire d’Automne à Eysines

Focus sur l’expérimentation

Logévie, Entreprise Sociale pour l’Habitat, spécialisée dans le logement pour les seniors est partenaire du programme de recherche porté par l’INRIA* Bordeaux Sud-Ouest, Dom’Assist 500. L’objectif est de sécuriser les seniors isolés et de développer les liens avec l’extérieur par des services numériques d’assistance domiciliaire. Il fait suite à l’expérimentation Dom’Assist 24 qui a fait l’objet d’une étude utilisateurs consistant en un déploiement pendant 9 mois chez 24 personnes, âgées de 80 ans en moyenne et vivant seules.

Les bénéfices de cette solution ont été mesurés en comparant son effet avec un groupe contrôle de 24 personnes non-équipées et l’objectif est ici de confirmer les premiers résultats obtenus à une plus grande échelle.

Lancé au sein de la Résidence Autonomie Sourire d’Automne à Eysines, en partenariat avec la Ville d’Eysines et son Centre Communal d’Action Sociale, l’INRIA, la Carsat Aquitaine, l’Union des CCAS (UNCCAS), et les collectivités locales, les premiers mois d’utilisation des outils ont été présentés par l’INRIA équipe Phoenix ce jeudi 11 mai en présence* des résidents, d’élus, de techniciens et de partenaires de la Silver économie en Nouvelle-Aquitaine.

Un dispositif expérimental

Lors du 2è colloque européen Silver économie et habitat, en octobre 2015, le groupe Action Logement (ex-Aliance Territoires) avait signé pour le compte de ses filiales Domofrance, Clairsienne et Logévie une convention de partenariat dont l’objectif était d’explorer, de structurer et d’évaluer un écosystème d’acteurs qui puissent être en capacité de prescrire, financer, installer et soutenir les services de l’assistant numérique domiciliaire auprès de seniors isolés. 150 logements ont été identifiés et un contrat de collaboration a été signé par la suite avec l’INRIA, l’Université de Bordeaux, l’Institut Polytechnique de Bordeaux et le CNRS.

Nommé Dom’Assist 500, ce programme doit favoriser le maintien à domicile des seniors. Cette plateforme d’assistance domiciliaire sécurise le senior et son domicile. Elle doit aider à la supervision dans trois domaines :

  • Activités quotidiennes (surveillance des activités quotidiennes, chemin lumineux et rappel de RDV)

  • Sécurisation de la personne et de son domicile (surveillance de la porte d’entrée, surveillance des appareils électriques et alerte automatique en cas de situation inhabituelle)

  • Lien social et loisir (système de communication simplifiée, information concernant les évènements locaux, ainsi que des jeux collaboratifs)

Dans le logement, des capteurs de présence, d’ouverture et fermeture des portes, des détecteurs de consommation électrique, une box wifi et 2 tablettes numériques ont été installés gratuitement.

Avec des résidents actifs et autonomes

L’expérimentation a par conséquent été menée auprès de 5 seniors actifs et autonomes, avides de connaissance, habitués des nouvelles technologies, parfois réfractaires, certains d’entre eux ont des troubles cognitifs ou physiologiques, et auprès de professionnels (Directrice établissement, gestionnaire restauration et animations).

Début avril 2016, le dispositif a été présenté à 30 résidents éligibles (autonomes sans troubles sensori-moteurs)

9 résidents ont souhaité mener l’expérimentation et ont accepté d’être équipés d’une tablette et de capteurs.

4 résidents ont abandonné (départ en EHPAD, problèmes de santé, technologie jugée inutile).

Le bilan présenté jeudi 11 mai abordera les points suivants : bilan des recrutements sur la résidence, problèmes rencontrés et solutions proposées, aperçu statistique de l’utilisation des applications sociales, échanges avec les résidents sur les difficultés rencontrées, améliorations à apporter, besoins de nouveaux services.

Une résidente témoigne «Je suis devenue accro à la tablette, ça me sert pour communiquer avec mes amis et ma famille, j’envoie des photos, j’en reçois, je fais des mots croisés, je joue à la belote… maintenant ça me manquerait ».


Charlotte Froger Coordinatrice Projet Dom’Assist 500, de l’équipe Phoenix Inria Bordeaux Sud-Ouest précise
« Le 3ème volet du dispositif - l’accès aux loisirs - qui permet de lutter contre l’isolement social, nous a aidé aussi à dé-stigmatiser la démarche en général et l’aspect sécuritaire plus particulièrement. Parallèlement, l’accompagnement humain est indispensable pour aider les seniors à s’approprier les nouvelles technologies »

A propos de Logévie

Logévie, Entreprise Sociale pour l’Habitat, est une filiale d’Action Logement (1%). Elle a pour mission de réhabiliter, de gérer et de construire des logements. Partenaire des collectivités locales, Logévie est reconnue pour son expertise dans les logements pour seniors et personnes âgées et les résidences intergénérationnelles. Face à l’évolution de l’espérance de vie, Logévie souhaite apporter des réponses accessibles à des personnes aux ressources modestes en réhabilitant et construisant des établissements (Résidences Autonomie et EHPAD). Propriétaire de plus de 7 500 logements implantés dans le département de la Gironde, dont plus de la moitié dédiée aux seniors, Logévie emploie 97 collaborateurs.

Le chiffre d’affaires en 2015 est de 33,9M€. www.logevie.fr
Logévie est dirigée par Mario Bastone.

A propos de l’INRIA

Descriptif du projet : http://phoenix.inria.fr/research-projects/184
Présentation générale de Dom’Assist avec un article de vulgarisation diffusé par la délégation ministérielle à l’accessibilité :
http://phoenix.inria.fr/index.php/research-projects/146-domassist

Contacts presse

Céline Eydelie – 05 57 81 19 96 – ceydelie@logevie.fr
Quitterie de Galard – 06 82 31 70 80 – quitteriedegalard@gmail.com

*Partenaires présents à la restitution : élus et techniciens de la Ville de Bordeaux, Bordeaux Métropole, Région Nouvelle Aquitaine, Agence de développement et d’Innovation Nouvelle Aquitaine (ADI), Université de Bordeaux « Forum Montesquieu », Centre d’expertise pour l’innovation sociétale Faculté de Droit et de Science Politique, INRIA, Mutuelle IMA.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »